Skip links

La Stratégie de SAPAUDIA PME 1ER

Un marché cible : Le DIGITAL sur lequel créer une ou plusieurs ETI

Notre conviction : pour leur croissance, les entreprises de tous secteurs ont besoin d’acquérir et de fidéliser leurs clients en s’appuyant sur un écosystème digital intégré (présence dans l’environnement numérique, digitalisation de la relation client). Ce besoin, largement mis en œuvre dans les grands comptes, reste à satisfaire dans les PME et les ETI au travers de solutions et de services industrialisés à partir des technologies les plus récentes.

Nos deux secteurs d’intervention :

 

  • Agences de marketing digital : fournisseur de solutions et de services digitaux visant à générer des revenus par l’acquisition et la fidélisation des clients finaux
  • Entreprises de services numériques : fournisseur de services pour la transformation digitale de la gestion de la relation clients

Des marchés cibles importants, en croissance et présentant des synergies

Un volume total en France (hors édition de logiciels et publicité sur Internet) de €18 milliards servi par 38 000 entreprises, dont €3 milliards servis par 35.000 TPE et PME.

01

Des leviers de transformation significatifs : revenus récurrents, croissance tirée par la technologie, consolidation des acteurs

02

Une synergie commerciale entre ces deux métiers au bénéfice des clients du digital, et des synergies de coûts

03

De nombreuses opportunités d’acquisition à bas prix : un potentiel de 50 à 70 entreprises à reprendre par an correspondant aux critères de Sapaudia (cible : 5 à 10 M€ de CA, 50 à 100 personnes) pour un volume cible d’une à deux acquisitions par an

04

Une création de valeur déployée à travers les acquisitions initiales, le retournement, la transformation, le build-up et enfin la sortie par cession, avec, pour chaque métier, un développement selon deux axes complémentaires : l’extension du parc client et l’enrichissement de l’offre, et avec la mise en œuvre de synergies entre les deux métiers

— Le marché

Les facteurs favorables à l’acquisition de PME du digital à la barre du tribunal

01.

Un marché très fragmenté qui va se consolider : multiples entreprises de petite taille en effectifs et en revenus

02.

Un haut niveau de défaillances dû à un manque de fonds propres : de nombreuses sociétés de services ayant peu de fonds propres, ou créées avec peu de capitaux propres

03.

Une large capacité d’amélioration des pratiques de gestion : de nombreux dirigeants autodidactes et orientés technologies avec peu de capacité de gestion